Deux étudiants en finale du Trophée du Club des Directeurs de la Restauration et d’Exploitation de France

Pour les 18 ans du Trophée du Club des Directeurs de la Restauration et d’Exploitation de France, Karelle Rimbon, étudiante en Bachelor Management International de la Restauration, et Mael Lecharles, étudiant en Bachelor Management International de l’Hôtellerie, ont participé à cette compétition et sont actuellement en attente des résultats de la finale.

Cette compétition témoigne de l’engagement du CDRE France, composé de 140 directeurs de la restauration et de l’hôtellerie 4 et 5 étoiles en France et à Monaco, à valoriser les métiers de Directeur de la Restauration ou d’Exploitation auprès des jeunes diplômés, et de la volonté d’une profession à pérenniser et transmettre son savoir.

L’occasion pour nos étudiants des filières hôtellerie et restauration de mettre en pratique le savoir appris et de grandir également par eux-mêmes au sein d’une compétition sollicitant également plusieurs des softs skills développés à l’Institut Paul Bocuse : prise d’initiative, organisation, l’esprit créatif ou encore l’ingéniosité. Actuellement dans l’attente des résultats finaux, nous avons rencontré nos étudiants et nous les avons questionnés sur leur participation à ce concours.

trophée cdre mael lecharles

Nos étudiants répondent à nos questions sur le Trophée CDRE

En quoi consiste cette compétition ?

K. Rimbon « Cela commence par une étude de cas. Cette étude de cas, cette année, consistait à repositionner un hôtel de charme, un château en Corrèze, sur de le tourisme Vert et Slow travel. Cette étude de cas est un très gros travail, car elle consiste donc à repositionner complètement un hôtel, avec l’hébergement, la restauration, et autres activités, mais aussi les stratégies marketing, de communication, de RH, et enfin la stratégie financière avec des budgets prévisionnels à effectuer.

Après avoir fait cette étude de cas, les jurys en sélectionnent 10 pour participer à la finale, qui cette fois a eu lieu en distanciel. Cette finale consiste en 9 épreuves qui sont la Culture Générale, Connaissance des produits, Gestion conflits clients, Anglais, Informatique, Ressources Humaines, Négociation Fournisseurs, Commercial Client et enfin Soutenance de notre étude de cas. »

Comment en êtes-vous arrivés à participer à ce concours ? Quelles ont été vos motivations ?

K. Rimbon « Quand j’ai vu en quoi consistait le concours et le sujet de celui-ci, j’ai tout de suite candidaté. En effet, je pense que ce concours peut vraiment m’aider dans ma future carrière, car les sujets de l’hôtellerie et surtout la restauration responsable me tiennent à cœur. »

M. Lecharles « Je voulais faire un point sur tout ce que l’Institut et ses cours m’avaient apporté, que ce soit au niveau théorique, mais aussi au niveau de moi-même, car je n’avais encore jamais fait de travail aussi imposant »

Qu’est-ce que la participation à ce concours vous a appris ?

M. Lecharles « La participation à ce concours m’a beaucoup appris. Tout d’abord sur moi-même, sur mes points à améliorer, comme mon organisation. Elle m’a permis de consolider mes bases en retravaillant mes cours, et m’a permis de travailler sur de nouvelles notions qui me serviront dans le futur. Ce concours m’a aussi permis de me poser beaucoup de questions sur ce que je voulais faire plus tard, que ce soit au sein de l’Institut, mais aussi pour mes futurs projets professionnels. »

Que représenterait une victoire ou un podium pour vous ?

K. Rimbon « Une victoire pour moi représenterait une grande fierté, pour le travail que j’ai effectué. C’est aussi la possibilité et la fierté de pouvoir représenter l’Institut Paul Bocuse auprès des autres écoles et du CDRE. »

M. Lecharles « Un podium représenterait une grande fierté pour moi, j’ai beaucoup travaillé lors de ce concours, que ce soit pour mon étude de cas, ou bien pour la finale pour laquelle je me suis entraîné plusieurs fois avec Mme Chareyre et Mme Molière. Cette victoire me confirmerait mes compétences et mes acquis, et m’aiderait à me diriger vers de nouveaux projets personnels. Si jamais je ne parvenais pas à gagner ce concours je suis tout de même très satisfait d’avoir participé à ce projet et d’avoir eu la chance d’y participer, j’aurais beaucoup travaillé pour tout ça et j’espère maintenant que ce travail sera récompensé. »


La participation à de telles compétitions pour nos étudiants Bachelor en 4 ans est un élément important dans leur parcours pédagogique, d’autres étudiants se sont lancés dans des compétitions d’envergure internationale comme le CESIM ou le Challenge Take Off Accor. L’ensemble des équipes de l’Institut Paul Bocuse les soutient dans ces compétitions et dans le Trophée CDRE dont les résultats sont attendus en septembre.