Parole de diplômée avec Grace Emmanuella Houffouet

Nos diplômés sont notre plus grande fierté, à travers le monde ils font rayonner l’Institut Paul Bocuse par leur talent. Diplômée en 2020 et aujourd’hui cheffe de talent en Côte d’Ivoire, Grace Emmanuella Houffouet est déjà considérée comme l’étoile de la gastronomie ivoirienne. Diplômée de notre Bachelor en Management International des Arts Culinaires, elle exerce au sein du Groupe Enotel à San Pedro et est également Cheffe consultante.

GRÂCE EMMANUELLA HOUFFOUET : LA CÔTE D’IVOIRE À L’HONNEUR

UN RETOUR AUX SOURCES APRÈS SES ÉTUDES

 

Dans sa quête d’identité, au début de ses études, Grâce a eu un déclic : en fac d’économie, elle décide de tout arrêter et de se lancer dans la cuisine ! Elle n’attend pas et choisit alors très vite de rejoindre l’Institut Paul Bocuse et notre Bachelor en Management International des Arts Culinaires.

Après l’obtention de son Bachelor dont la remise des diplômes a eu lieu en octobre dernier, c’est en Côte d’Ivoire, son pays d’origine et de cœur, que Grâce décide de construire sa carrière de cheffe. Elle se voit alors confrontée à de nombreux défis en tant que jeune Cheffe à San Pedro, une ville située à plus de 500 kilomètres de la capitale ivoirienne : approvisionnements, ressources humaines, manque de matériels… Beaucoup d’aspects se complexifient dans la vie courante d’un restaurant en Côte d’Ivoire.

La cuisine de Grâce est une cuisine épurée, gourmande et gastronomique dans laquelle elle a à cœur de toujours intégrer les meilleurs produits, locaux de préférence, et les meilleurs ingrédients. Un talent et une véritable identité culinaire qui lui ont permis d’être reconnue au-delà des frontières de son pays, notamment grâce à sa nomination en tant qu’ambassadrice de la gastronomie ivoirienne à l’Expo Dubaï 2020.

« Rien n’est impossible à celui qui croit ».

 

UNE AMBITION : INTÉGRER DES FEMMES EX-DETENUES DANS SES CUISINES

 

Au-delà de son talent et de sa notoriété grandissante, la Cheffe Houffouet est une femme avec de grandes ambitions. Parmi ses projets les plus grands et remarquables, celui d’ouvrir son propre restaurant en 2024 et d’y intégrer dans ses cuisines des femmes ex-détenues.

 

« Leur donner la chance de se refaire une vie, la chance d’apprendre quelque chose pour éviter qu’elle replonge dans les délits qui les ont conduits en prison. C’est un défi que je veux vraiment relever car il me tient à cœur ».


Ce parcours vous ressemble ou vous inspire ? Vous aussi vous avez un projet qui vous tient à cœur et qui inclut l’entrepreneuriat, les arts culinaires et une dose d’audace ? Ouvrez-vous les portes du monde en rejoignant le Bachelor en Management International des Arts Culinaires.

 

DÉCOUVREZ-EN PLUS ICI